alaska5-bubble net

Les Baleines à bosse font leur show (2017)

Dans leurs sites d'alimentation, certaines Rorquals à bosse (Baleines à bosse) utilisent une technique particulière pour pécher : le "bubble net feeding" que l'on peut traduire en français par la technique du filet de bulles. 
Le rorqual plonge, il sonde, et se place sous un groupe de Krill ou de petits poissons, où il produit un son puissant : les poissons, paniqués, se rassemblent. Le rorqual remonte alors en spirale tout en relâchant des bulles d'air par son évent, il construit ainsi un cylindre de bulles qui emprisonne ses proies. Lorsque le piège est établi, le cétacé remonte vers la surface, à l'intérieur du filet, la gueule grande ouverte pour engouffrer ses proies. 

Cette technique, que j'ai mainte fois observée en Péninsule Antarctique, implique en général une baleine, voire deux. Or, en Alaska et en Colombie Britannique, certains Rorquals en bosse pratiquent cette technique en groupe, parfois important. Tous les cétacés finissent par remonter ensemble au milieu du même filet de bulles. C'est unique à la région, et il n'y aurait au total qu'environ 80 individus qui pratiquent cette technique collective.

En septembre 2017, depuis le Boréal nous avons eu l'énorme chance de pouvoir observer une série de filets de bulles produit par un groupe de 13 Baleines à bosse ! Quel moment inoubliable pour les naturalistes que nous sommes. Nous étions dans le Wrigh Sound, en Colombie Britannique.
Dans mes images on peut apercevoir en surface le filet de bulles, et tous les rorquals la gueule ouverte et les sillons gulaires détendus.

Les commentaires sont fermés