Voyages

Avril 2018, pour la deuxième saison consécutive, j'ai voyagé dans les incroyables îles subantarctiques de Nouvelle-Zélande et de l'Atlantique Sud, comme Campbell, Antipodes, Bounty, Nightingale ou Gough. 
Ce sont des îles perdues au milieu des océans, où nichent des millions de pétrels et d'albatros. Hélas, ces sanctuaires aviaires sont plus que menacés par les rats. Venus sur des bateaux, les populations s'y sont développées en mangeant en particulier des passereaux et les poussins de pétrels dans leurs terriers. 
Les néo-zélandais, les britanniques et les australiens font des efforts financiers et techniques énormes pour lutter contre les rats et les souris, et cela marche ! Il n'y a plus de rats sur Campbell et Macquarie, et l'île Antipodes a été officiellement déclarée libre de souris en mars 2018. 

Sur l'île Gough ce sont des souris grises géantes (50 % plus grandes) qui sont le problème. Elles mangent vivants les poussins des Albatros de Tristan (vidéo à droite) et des Albatros à nez jaune sur leur nid. Elles déciment aussi un passereau endémique, la Rowettie de Gough. L'Albatros de Tristan ne niche qu'à Gough, à cause des souris sa population a diminué de 96 % depuis les années 1980 ! Il est urgent d'agir avant qu'il ne soit trop tard. 

Le projet de dératisation de Gough est lancé et doit être réalisé durant l'hiver austral 2019, à la condition que tout l'argent nécessaire soit rassemblé. Le budget total est de 8,5 millions €, il manque 4 millions € : à vous d'agir !  

Si vous voulez donner et participer à ce projet si urgent, c'est facile et totalement sécurisé sur le site de la RSPB (Société royale pour la protection des oiseaux). 


 

Mars 2018, de retour de notre dernière croisière de la saison en Péninsule antarctique, nous avons eu droit dans le canal de Beagle à un grand spectacle organisé par des Dauphins obscurs (Lagenorhynchus obscurus) !


 

Janvier 2018, croisière sur l'Austral, dans les îles subantarctiques de Nouvelle-Zélande et à l'île Macquarie. 
Tout simplement une des mes plus belles croisières de toute ma carrière de naturaliste !
En plus, pour la première fois on a fait toutes les îles (Snares, Macquarie, Auckland, Campbell, Antipodes, Bounty), mais aussi le Fiordland. 

Voilà ce que ma douce épouse Petra a mis à propos de ce voyage sur sa page Facebook :  "We finished a very special cruise to the subantarctic islands of New Zealand and Macquarie. It was magic. These remote islands so full of unique flora and wildlife touched me deeply. Almost every island has their own species of penguin, albatross, cormorant, duck... and the beauty of these places is beyond every intent of description. Even photos do not reflect what we have seen and experienced. It was simply breathtaking!!"

Bientôt plus d'images...

Ile Macquarie, baie Lusitania.

Le bonheur que mon Zodiac soit suivi durant 20 minutes par un grand groupe de Gorfous de Schegel et de Manchots royaux ! 

 


 

Novembre et décembre 2017, deux croisières en Péninsule Antarctique à bord du Boréal, et de très belles observations, certaines originales. 

Dans la Baie de la Salpêtrière, nous avons observé des radeaux de milliers de jeunes Manchots papous ! On avait jamais vu ça auparavant. 
Ils sont partout, même en dessous de mon zodiac. 


 

En septembre (2017), de Nome à Vancouver, nous avons fait une croisière mémorable en Alaska et en Colombie Britannique !
Les observations animales ont été exceptionnelles : de nombreux Ours bruns, jusqu'à une vingtaine mangeant des saumons à l'embouchure d'une rivière à quelques mètres de nos zodiacs; des Ours noirs de très près; des Orques à quatre reprises; des grands groupes de Macreuses à front blanc et brunes, d'Arlequins plongeurs, de Garrots à oeil d'or, tous ces canards nichant dans la toundra ou dans la taïga sont à présent le long des côtes pour l'hiver; des Grands-ducs d'Amérique dans une falaise de l'île Unga; un renard roux; des Lions de mer de Steller...
Enfin, cerise sur le gâteau, nous avons été les témoins enthousiastes de Baleines à bosse (jusqu'à 13) travaillant collectivement pour réaliser du "Bubble net feeding" coopératif : une observation rêvée devenue réalité pour les naturalistes à bord ! Il n'y aurait que 80 individus qui utilisent cette technique de pêche en Alaska, et donc dans le monde. 
Et il y a aussi tout simplement la beauté sauvage de l'Alaska et de la Colombie Britannique.


 

Mon été austral 2016-2017 avec Ponant a été assez incroyable. Au cours de 9 croisières, comme chaque année, j'ai tout d'abord navigué au Chili, en Péninsule Antarctique, aux Malouines, en Géorgie du Sud, mais cette saison j'ai aussi participé à des premières pour Ponant : une traversée Ushuaia - Cape Town en passant par Tristan da Cunah et l'île Gough ( 🙂 !!!), et une croisière tropicale aux îles Eparses et à Aldabra. De plus, en janvier j'ai réalisé mon rêve (de passionné de manchots et d'albatros) d'explorer les îles subantarctiques au sud de la Nouvelle Zélande : Snares, Campbell, Auckland et Macquarie.
Sans oublier qu'avec ma femme Petra, nous avons aussi passé quelques jours dans le parc Kruger, en Afrique du Sud, mais ça c'était pour des vacances.

 

Parc Kruger, tout un groupe d'éléphants au bain. 


Mon précédent site Internet datait de 2006, il était temps de l'actualiser...
J'espère que vous aimerez cette nouvelle version, et toutes les nouvelles photos et vidéos des voyages que je fais dans le monde comme guide naturaliste. 

Les commentaires sont fermés